Mode et musique, Paris s’éveille pour l’été

Mode et musique, Paris s’éveille pour l’été

Publié le 9 mai 2017 dans Evénements

Tandis que mai s'achève sur le festival Villette Sonique (du 25 au 31), juillet s'ouvre sur les défilés haute couture de la Fashion Week (du 2 au 6) : de quoi satisfaire tous les goûts, et pour les éclectiques et les curieux, la possibilité de découvrir deux univers, et même un troisième le temps de votre séjour à l'hôtel Les Théâtres.

 

Des pelouses de la Villette...

Appelé Feed Back lors de sa création en 2003, rebaptisé Villette Sonique en 2006, ce festival est unanimement salué pour l'originalité, la richesse, la singularité de sa programmation. Une ligne artistique ancrée dans son époque tout en demeurant au-delà des modes du moment, de la "branchitude" : une véritable gageure ! Cette année encore, au Trabendo, dans la Grande Halle, sur les pelouses, à la Philharmonie, au Cabaret Sauvage se produiront artistes reconnus et en devenir. L'inclassable Annette Peacock, la perle de la techno anglaise Randomer, la tunisienne Deena Abdelwahed ou encore le duo belge Pizza Noise Mafia sont autant de figures d'une musique actuelle internationale aux mille facettes : le moment est venu d'en découvrir quelques-unes lors de votre séjour à l'hôtel Les Théâtres.

 

... Aux podiums de la Fashion Week

Claquement de talons, déhanchements travaillés, fluidité des textiles, bijoux brillants et coiffures impeccables : la semaine Haute Couture s'ouvre à Paris, et avec elle mannequins, créateurs, flashes et public trié sur le volet. En effet, peu nombreux sont les heureux élus et bien tenus secrets sont les lieux où se produisent les défilés. Les noms du Grand Palais, de la salle Wagram, de l'Oratoire du Louvre, du Palais des Beaux-Arts ou encore du Centre Georges-Pompidou sont murmurés, mais chut ! Seuls les initiés savent vraiment. Ce dont on est sûr par contre c'est que Chanel, Balmain, Valentino, Mugler, Elie Saab, Yohji Yamamoto seront au rendez-vous, de même que beaucoup d'autres. Les flashes vont crépiter, c'est certain !

 

Crédit photo : Sammy Slabbinck

Retour aux articles