An American in Paris au théâtre

An American in Paris au théâtre

publié le 23 juin 2017 dans Divertissement

An American in Paris n'est pas seulement ce César ayant traversé les âges avec son aura cinématographique lapidaire. C'est aussi une œuvre qui met en perspective des contextes historiques et culturels très différents et qui constituent sa richesse, sa singularité, sa magie.

Une histoire bouleversante réinterprétée

On dirait volontiers la magie de l'amour, comme l'un des thèmes centraux d'un récit tiré primitivement d'un poème symphonique. Pour en tirer la quintessence, quoi de mieux que de tirer parti des grands orchestres et des chanteurs lyriques du théâtre du Châtelet pour en obtenir sa meilleure interprétation ? Une pièce débordante d'émotions où se mêlent les influences de la comédie musicale, du drame romantique et du film historique, auxquels on ajoute la magie du théâtre. Une représentation pleine de suspens et de rebondissements, comme pour les meilleurs films du septième art.

Un revival incontournable pour tous les cinéphiles

La pièce An American in Parisest un chef d'œuvre dans un chef d'œuvre. À contre-sens (quand la plupart des pièces de Broadway passent de la scène au grand écran), la pièce se veut aussi humble qu'originale. L'équipe de création s'est tout de suite tournée vers le théâtre du Châtelet pour concrétiser son projet. À partir du 22 novembre, on ne manquera sous aucun prétexte la représentation théâtrale d'un film à a fois culte et centenaire, au cœur du 1er arrondissement de Paris.

******

  • An American in Paris : du 22 novembre au 4 janvier 2015
    Théâtre du Châtelet, 2 rue Edouard Colonne, Paris 1er
    Tél. 0033 (0)1 40 28 28 40
    Métro : Châtelet (sortie Théâtre du Châtelet ou Place du Châtelet) - lignes 1, 4, 7, 11, 14
    RER A / B ou D : Châtelet - Les Halles

~oOo~

Crédits photographie 'Leanne Cope (Lise) et Robert Fairchild (Jerry)' : Photographe Sylvain Grivoix - Avec l'aimable autorisation du Théâtre du Chatelet


Hotel Les Théâtres, un élégant hôtel 4* au cœur de Paris

Retour aux articles